Le rajeunissement vulvo-génital par laser CO2

Qu’est-ce-que le rajeunissement vaginal par laser CO2 fractionné

Le traitement au laser CO2 fractionné est une solution mini-invasive, innovante et révolutionnaire dans le traitement des symptômes caractéristiques de l’atrophie vaginale, du relâchement génital et de l’incontinence urinaire faible ou modérée qui perturbent énormément la qualité de vie des patientes concernées.

Cette innovation permet de restaurer le bien être intime et en particulier de vivre sa sexualité de façon épanouie.

Découvrez les bénéfices de ce traitement pour chacune des pathologie exposées ainsi que la procédure du traitement par la laser C02.

Atrophie et sécheresse vaginale

L’atrophie vaginale est une involution de la muqueuse vulvaire et vaginale. Elle est due à la baisse des œstrogènes, principalement au cours de la ménopause et parfois chez les femmes plus jeunes.

La conséquence est un canal vaginal plus court, plus fin, moins élastique et une diminution de la quantité et de la qualité des sécrétions. On voit alors apparaitre des symptômes comme sécheresse, irritation, démangeaisons, douleur durant les rapports sexuels et parfois des problèmes urinaires. La fragilité des tissus peut également entrainer traumatismes et saignements.

Les bénéfices du traitement laser sur l’atrophie vaginale

Le laser fractionné CO2 a prouvé son efficacité dans l’induction et la production de fibres collagènes et élastiques au niveau de la muqueuse vaginale entrainant un rajeunissement de la muqueuse vaginale, une hydratation et une lubrification retrouvée.

Cette revitalisation de la muqueuse vaginale induit aussi une normalisation du pH et de la flore vaginale.

Syndrome du relachement vaginal (vaginal tightening)

Le syndrome de relâchement vaginal appelé laxité vaginale se caractérise par l’altération de la forme du vagin et l’atrophie des muqueuses vaginales. Il est lié à des facteurs tels que l’âge et la ménopause, mais peut aussi être dû à la distension du vagin durant l’accouchement.

Les muscles perdent leur tonus et leur force et se relâchent, l’effet de support et le diamètre, à la fois interne et externe du vagin, augmente, alors que les parois du vagin s’amincissent. Ces changements peuvent entrainer une diminution de la satisfaction sexuelle jusqu’à des pertes urinaires et altérer ainsi la qualité de vie d’une femme.

La rééducation du périnée en post partum est très utile pour retrouver un certain tonus des muscles du périnée. Par contre cette rééducation n’a aucun effet sur la paroi vaginale et sur la qualité et l’élasticité du collagène.

Les bénéfices du traitement laser sur le syndrome de relachement vaginal

Le laser CO2 provoque des impacts d’énergie fractionnaire sur la muqueuse vaginale. Cet effet thermique agit en dénaturant le collagène dont les fibres se contractent se réorganisent. Au fil du temps il se crée une néo collagénèse ou formation de nouveau collagène. Il en résultera un remodelage complet et la remise en tension des parois vaginales.

L’amélioration est sensible dès le premier traitement. Le canal vaginal est resserré et la satisfaction sexuelle s’en trouve accrue avec une amélioration de la qualité de vie de la patiente.

Incontinence urinaire

Les grossesses, les accouchements, la survenue de la ménopause entrainent une perte de l’élasticité et de la tonicité des muscles pelviens et de la muqueuse vulvo-vaginale. On voit alors apparaitre parfois de petites fuites urinaires fonctionnelles ou fuites urinaires à l’effort.

Souvent mal vécu par les femmes, ces désagréments peuvent être corrigés grâce à des traitements au laser quand il s’agit d’incontinence urinaire légère à modérée.

Les bénéfices du traitement laser sur l’incontinence urinaire

Le traitement par le laser CO2 offre une solution efficace, rapide et non chirurgicale au traitement de l’incontinence urinaire légère et modérée. Ce nouveau traitement est basé sur la rétraction photo thermique, non invasive, de la paroi antérieure du vagin. Il favorise ainsi le remodelage et la synthèse d’un néo-collagène, aboutissant à une rétraction et un raffermissement des tissus.

Comment se passe une scéance ?

La procédure pour une scéance de réjuvénation vulvo-génitale est simple, indolore et se pratique au cabinet sans anesthésie.

Méthode

On introduit dans le canal vaginal un petit tube dans lequel passe un rayon laser délivré par impulsion

• D’abord, une impulsion à forte puissance crête et d’une durée ultra-courte, qui provoque une vaporisation de la muqueuse superficielle.

• Puis, une impulsion de puissance sensiblement inférieure mais d’une durée beaucoup plus longue pour provoquer un effet thermique en profondeur.

DUREE DE LA SCEANCE

10 à 15 minutes

NOMBRE DE SCEANCE POUR UN TRAITEMENT COMPLET

2 à 3 scéances espacées de 4 à 6 semaines

Recommandations avant & après le traitement

 

Il est recommandé pendant les 8 jours précédents le traitement par laser CO2

De ne pas prendre de traitement hormonal de la ménopause

De ne pas prendre de traitement local par hydratants ou œstrogènes locaux

Il est recommandé après le traitement par laser CO2

De ne pas avoir de rapports sexuels pendant 5 jours

De ne pas prendre de bain, aller à la piscine, sauna, hammam pendant 7 jours, les douches sont bien évidemment autorisées.

Contre-indications

Il n’y a pas de contre-indication en dehors d’une infection vaginale ou urinaire.   

Qu’elles sont les effets secondaires ?

Il n’y a pas d’effets secondaires

Une gêne comme un gonflement peut être ressenti.

Quelques pertes rosées peuvent apparaitre quelques jours.